Le pompage des ressources

L’eau brute est pompée dans les stocks (nappes souterraines, rivières). Elle est captée seulement en fonction de la demande. Pour limiter les risques de pollution, les zones de protection ont été créées autours des lieux de captage.

Le traitement de l’eau brute

L’eau brute est traitée dans des usines de potabilisation pour être débarrassée des microbes et de substances toxiques. Après le traitement et la vérification d’une cinquantaine de paramètres de qualité, l’eau est bonne à boire, transparente et sans odeur.

Stockage sous surveillance

L’eau potable est acheminée par des tuyaux jusqu’aux lieux de stockage (réservoirs ou châteaux d’eau) avant d’être distribuée dans les maisons, les immeubles, les entreprises… Durant ces étapes, la qualité de l’eau est contrôlée en permanence.

La distribution de l’eau

De l’usine de traitement jusqu’au robinet, l’eau emprunte plusieurs dizaines de kilomètres de canalisations. Tout au long de ce parcours, nous traquons les fuites : l’eau ne doit pas être gaspillée !

La collecte des eaux usées

L’eau salie est évacuée dans le lavabo, la douche,… puis est récupérée et transportée par un second réseau de canalisations jusqu’aux stations d’épuration. Cette étape est impérative pour ne pas dégrader l’environnement et préserver la biodiversité.

Le retour de l’eau à la nature

Enfin, l’eau assainie, débarrassée de toutes ses impuretés, est rendue à la nature. Elle est rejetée dans les rivières, les fleuves et la mer, limitant ainsi la pollution.

Votre
avis