Le grand cycle de l’eau, c’est le mouvement perpétuel de l’eau sous toutes ses formes. Aujourd’hui, la quantité d’eau est la même qu’au début de l’humanité. Mais nous sommes de plus en plus nombreux. C’est pourquoi il est aussi important de se préoccuper de sa qualité de sa quantité. Il faut donc préserver la biodiversité et les milieux naturels, consommer raisonnablement l’eau et protéger les ressources.

Les précipitations

Sous forme de pluie, de neige et de grêle, l’eau tombe sur terre. Elle est absorbée par la végétation ou rejoint les nappes souterraines, les rivières, les mers et les océans.

L'évaporation

Sous l’action du soleil, l’eau des rivières, des mers et des océans ainsi que celle que contient la végétation s’évapore.

La formation de nuages et le transport

L’eau, sous forme de vapeur, s’élève dans le ciel, où elle se refroidit et redevient liquide : ce sont les nuages, composés de milliards de minuscules gouttelettes d’eau, que le vent transporte.

L’auto-évaporation

L’eau de mer ou de rivière, riche en espèces végétales et animales, élimine naturellement des agents polluants. Mais les déchets comme les plastiques ne sont pas dégradables et peuvent perturber ce phénomène naturel.

Votre
avis