PAS D'IMPACT SUR LE PRIX DE L'EAU

Le prix du service public de l’eau, pour une facture annuelle moyenne de 120 m3, est en diminution de 15% par rapport au précédent contrat qui avait pris fin le 31 décembre 2014.

La mise en fonctionnement de cette nouvelle unité n’impactera pas le prix de l’eau.

En effet, sa construction est comprise dans le nouveau prix négocié lors de la signature du nouveau contrat de Délégation de service Public (DSP).

UNE QUALITE DE SERVICE AMELIOREE

L’usine de décarbonatation collective de Louveciennes va extraire le calcaire en excès dans l’eau tout en conservant un minimum de calcium et de magnésium conformément aux recommandations des autorités sanitaires. Les inconvénients liés au calcaire dans l’eau vont s’atténuer significativement.

Les usagers du service public de l’eau bénéficieront d’un réel confort et réaliseront en moyenne une économie par foyer et par an de 150 euros :

  •  Moindre consommation de sel adoucissant à acheter,
  • Diminution des consommations énergétiques pour chauffer l’eau,
  • Durée de vie prolongée des chaudières,
  • Chauffe-eaux et autres équipements électriques,
  • Réduction significative de l’assèchement de la peau et du dépôt de tartre.

VALORISATION EN AGRICULTURE

Le calcaire extrait sera épandu dans les sols agricoles ayant besoin de rééquilibrer leur pH. Une cinquantaine de communes du département des Yvelines est pressentie pour bénéficier d’un apport bon marché en amendement calcique des sols.

Ce sont environ 4 000 tonnes de calcaire provenant de l’usine de Louveciennes qui seront épandues chaque année.

Votre
avis